Des questions? Contactez-nous
+221775539195
contact@economie221.com
  • Commentaires : 0
  • Posté par : Mamadou Diop


Selon L’Observateur, Macky Sall hausse le ton après les sorties de Philippe Lalliot, l’ambassadeur de France au Sénégal, et du Directeur général de Senac SA, Xavier Idier.

Le premier nommé soutenait que la mise en circulation du Ter, prévue en avril prochain, est impossible.

Quant au second, il a exclu toute idée de renégociation du contrat de concession de l’autoroute à péage liant Senac Sa à l’État du Sénégal.

Le chef de l’État, qui n’a pas apprécié ces deux sorties, a adressé, via son ministre des Infrastructures, Me Oumar Youm, une lettre de protestation, datée du 10 janvier dernier, à l’État français.

À propos du Ter, l’État du Sénégal, qui entend respecter strictement les termes du contrat, se réserve le droit d’appliquer des pénalités pour retards indus.

Auteur : Mamadou Diop
Je suis Spécialiste des TIC, Expert en réseaux sociaux., Web publisher .Je suis un passionné du Web et j'exerce ce métier depuis 2009. Email: Contact@galsen221.com Tel: +221 77 133 91 19